Nos Convictions

1) La foi des Églises du Christ

 

  La foi des Églises du Christ est fondée sur Jésus-Christ, pleinement homme et pleinement Dieu ; elle s'exprime dans le baptême et le repas du Seigneur ; elle veut être au service de l'unité des chrétiens.

 

1.1. Une foi fondée sur Jésus-Christ

 

  Nous croyons que Jésus est le Fils de Dieu, mort pour nos péchés, selon les Écritures ; puis enseveli et ressuscité le troisième jour, selon les Écritures (1 Corinthiens 15.3-4).

 

Nous croyons en l'oeuvre du Père, la promesse révélée dans Sa Parole. Nous croyons au Salut par la Grâce de Dieu en Jésus-Christ seul. Nous croyons que l'Esprit Saint permet la sanctification dans nos vies. Nous croyons en l'autorité des saintes écritures qui nous révèle le plan de Dieu pour l'humanité.

 

Nous croyons que Dieu nous appelle à une foi, une confiance entière dans l'œuvre rédemptrice de Jésus Christ, seul médiateur entre Dieu et les hommes (1 Timothée 2.5).

 

La réponse à l'Évangile est une réponse à l'amour de Dieu pour nous. Puisqu'il a donné sa vie pour nous, nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères (1 Jean 3.16).

 

La foi en Jésus Christ doit être agissante par la charité (Galates 5.6). Avec la foi et l'amour nous avons aussi reçu de Dieu l'espérance. Nous voulons marcher avec Abraham qui attendait la cité qui a de solides fondations, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur (Hébreux 11.10). L'Évangile nous convainc jour après jour à chercher les choses d'en haut, où le Christ est assis en roi à la droite de Dieu (Colossiens 3.1).

 

1.2. Une foi qui s'exprime dans le baptême, le repas du Seigneur, l'enseignement, la communion fraternelle et la prière

 

  Dans sa grâce le Seigneur Jésus nous a donné deux signes de la foi, de l'amour et de l'espérance. Ces deux signes sont le baptême et le repas du Seigneur. Le baptême fait partie intégrante de l'annonce de l'Évangile. Ceux qui croient en Jésus mort et ressuscité pour leur salut se tournent vers Dieu et reçoivent la rémission des péchés ainsi que le don de l'Esprit Saint par la seule grâce offerte en Jésus-Christ.

 

Dans les Églises du Christ, les enfants sont instruits dans les voies du Seigneur. Ils reçoivent un enseignement biblique qui correspond à leur âge et à leurs besoins. Nous voulons que les enfants connaissent l'histoire sainte, l'histoire du peuple d'Israël et les rapports entre ce peuple et Dieu. En grandissant les enfants pourront de mieux en mieux comprendre comment l’œuvre de Jésus Christ est l'accomplissement des promesses faites par les prophètes à nos ancêtres dans la foi (Hébreux 1.1).

 

Lorsqu'ils grandissent les enfants comprennent qu'il leur appartient d'avoir une foi personnelle en l'Évangile. Ce sont eux qui, dès lors, demandent le baptême lequel n'est pas administré d'office à leur naissance ou dans le très jeune âge. Pendant ces années de formation les enfants et les jeunes se sentent accueillis dans l'Église et participent au culte et aux autres activités.

 

Le peuple chrétien a aussi reçu le repas du Seigneur comme signe de la foi en Jésus Christ. Le jour du Seigneur, qui est le dimanche, nous rendons grâces pour le pain qui est le corps du Seigneur livré pour nous ; nous rendons grâces pour la coupe. Nous partageons le pain et le vin en mémoire du Seigneur et ainsi nous annonçons le Seigneur jusqu'à ce qu'il revienne (1 Corinthiens 11.23-26).

 

Les chrétiens sont encouragés à recevoir une formation continue et approfondie dans les Écritures ainsi que dans les questions morales et dans les pratiques liées à la vie spirituelle. C'est ainsi qu'ils peuvent grandir dans leur foi et être aptes au service de Dieu et des hommes. En outre, la prière individuelle et collective fait partie intégrante de la vie des Églises locales (Actes 2.42).

 

1.3. Une foi au service de l'unité des chrétiens

 

  Dans sa providence Dieu a permis que l'Évangile et l'enseignement apostolique nous parviennent depuis les origines de l'Église. À travers les siècles, et ce malgré les abus et les schismes ecclésiastiques, la Parole de Dieu a été préservée et transmise jusqu'à nos jours.

 

Assurément, ce n'est pas l'Évangile qui est source d'abus et de schismes mais l'homme, son orgueil et son péché. Chaque chrétien qui vit selon l'Évangile, qui a une foi pure, un amour sincère et une espérance vivante est une pierre dans l'édifice spirituel de Dieu, l'Église (1 Pierre 2.4). L'unité des chrétiens passe par cette fidélité à l'Évangile et à la vie de sainteté à laquelle ils sont appelés.

 

Dans nos Églises nous voulons vivre cette fidélité à l'Évangile. Par la foi au Christ, Dieu unit des hommes et des femmes que tout pourrait séparer (Galates 3.26-28). Nous voulons vivre cette unité par le Christ avec tous ceux qui ont la même foi, le même amour et la même espérance. L'Église n'est pas un lieu fermé ou sur la défensive, c'est un lieu ouvert et qui accueille tous ceux qui veulent aimer Dieu et le prochain.

 

2) Organisation des Églises

 

  L'organisation des Églises du Christ est une organisation locale ; elle est une organisation fondée sur des qualités morales et spirituelles.

 

2.1. Une organisation locale

 

  Les Églises fondent la vie locale de chaque communauté sur l'enseignement apostolique. Le Nouveau Testament fournit un enseignement que les Églises s'efforcent de suivre en ce qui concerne l'organisation et la vie de l'Église locale.

 

Les Églises locales ont toutes une même foi en Jésus Christ qui est non seulement Sauveur de l'Église (Actes 20.28) mais il est aussi chef de l'Église (Éphésiens 1.22). Les Églises n'ont donc pas de chef en dehors de Jésus Christ.

 

L'Église locale est un corps vivant qui doit croître et progresser en restant attaché au Christ. Le repas du Seigneur, la louange, la prière, et l'annonce de la Parole de Dieu permettent aux fidèles de grandir et de s'encourager mutuellement. L'Église locale est une assemblée de chrétiens et de chrétiennes qui se réunit pour adorer Dieu, le servir et annoncer sa Parole.

 

L'Église peut comprendre un petit ou un grand nombre de membres. Dans l'Église chaque membre a conscience d'être un prêtre au service de Dieu (1 Pierre 2.5).

 

2.2. Une organisation fondée sur des qualités morales et spirituelles

 

  Le Nouveau Testament insiste sur les qualités morales et spirituelles des pasteurs de l'Église. Ces qualités comportent aussi des dimensions familiales et sociales. Les conducteurs de l'Église sont tout d'abord le collège des anciens qui dans le Nouveau Testament sont aussi appelés « pasteurs » et « évêques ». Ces hommes, qui sont les pasteurs de l'Église locale, sont aidés dans leur tâche par les diacres et ceux qui ont un ministère de prédication, d'enseignement ou d'évangélisation.

 

Les anciens de l'Église doivent être les modèles par leur vie et ne doivent pas exercer une autorité tyrannique ou abusive sur les chrétiens (1 Pierre 5.1-4). Les anciens de l'Église sont des hommes qui prennent soin de leur famille et qui sont fidèles ; ils manifestent les vertus chrétiennes dans leur vie ; ils sont aptes à enseigner la Parole de Dieu (1 Timothée 3.1-7 ; Tite 1.1-9).

 

L'Église locale peut exister et louer Dieu sans anciens mais l'Église doit croître et progressivement avoir en son sein des hommes qui peuvent agir comme tels.


Télécharger
Confession de foi.pdf
Document Adobe Acrobat 374.8 KB